Archives de catégorie : Birmanie

Birmanie : Que faire, que voir et combien ça coûte

Birmanie : que faire, que voir.

Pour entrer en Birmanie, la première étape est de faire un visa. Et si notre agence de voyage nous avait fait peur en nous disant avoir vu des visas refusés malgré un planning détaillé au jour le jour, je dois avouer que ce visa a pour nous été extrêmement simple à obtenir.

Rq : Faire ses Visas pour la Birmanie à Kuala-Lumpur :  Etant déjà en voyage, nous l’avons fait directement à Kuala-Lumpur, en Malaisie. Inutile de vous rendre à l’ambassade, il faut aller directement dans une agence de voyage, Ever Fine Travel & Tour, qui se trouve du côté de Masjid Jamek. C’est la personne à l’accueil de notre hôtel qui nous a renseigné, et autant dire qu’on était super contents du tuyau.

 

Trouver un hébergement en Birmanie:

Il semble que l’offre soit en pleine explosion. Nous découvrions le pays en 2014, et n’avons donc pas de point de comparaison, mais partout nous avons vu hôtels et guesthouses se construire ou s’agrandir. Pendant nos 3 semaines, nous n’avons trouvé que 2 hôtels pleins (à Mandalay, juste en face de la gare), pour le reste sinon, aucun problème, même sans réservation.

Attention cependant, on a entendu dire qu’en 2012, l’offre d’hébergement en haute saison n’était pas suffisante, et que certaines personnes avaient du dormir dans les gares. Tout dépendra donc dans les prochaines années de la vitesse à laquelle les guesthouses se développeront, et la vitesse à laquelle le tourisme croitra. Nous en tous les cas, aucun problème en 2014.

 

Organisation au jour le jour en Birmanie :

Notre crainte aussi en arrivant en Birmanie, c’était de savoir si il serait difficile ou non de s’organiser sur place. Le constat est simple, c’est Extrémement simple !

Les hôtels et les guesthouses sont pour la plupart tenues par des gens qui parlent assez bien l’anglais. Et il est donc super facile de réserver un bus, un taxi, un tour privé, un treck ou n’importe quoi d’autre directement au contoir de votre hôtel / guesthouse. Nous pensions en réalité chercher des agences de voyages, mais pour être honnêtes, c’est la plupart du temps inutile, vu la qualité des services proposés par les guesthouses et hôtels sur place.

Seule contrepartie, nous avons trouvé l’hébergement sur place en Birmanie plus cher que dans le reste de l’Asie du Sud Est (Vietnam, Laos ou Cambodge).

 

Quel programme pour 3 semaines en Birmanie

Pour le programme, nous avons fait relativement classique, mais en 3 semaines, difficile d’en faire beaucoup plus si on veut voir les principaux sites.  Nous avions en plus, envie de faire pas mal de trek et de homestay, et il faut avouer que la Birmanie s’y prête tout particulièrement. Voici donc à quoi ressemblait notre planning :

  • Yangoon, 3 jours.
  • Trajet Yangoon, Mandalay, 1 jour
  • Mandalay, 3 jours
  • Bus de jour en direction de Hsipaw (6-7h, 1 jour)
  • Hsipaw et randonnée dans les environs : 3 jours de trek.
  • Trajet en bus local de nuit entre Hsipaw et Bagan.
  • Bagan, 3 jours.
  • Trajet entre Bagan et Kalaw (6h, soit 1 jour)
  • Kalaw à Inle, trek de 3 jours 2 nuits.
  • Inle, 4 jours.
  • Retour sur Yangoon, et vol pour Hanoi.

Que Faire à Yangoon

  • Visite de la Shwedagon Pagoda : Pour s’y rendre, un taxi coûte dans les 2000 à 3000Kyats. Bizarrement, nous avons trouvé difficile de négocier avec les birmans, en particulier les taxis. Ils vous annoncent un prix, et n’en change plus ensuite. Le prix est d’un autre côté, souvent raisonnable.

praying-swedagon swedagon-lights praying-swedagon-2-nr nettoyeuse-de-swedagon-strong parying-swedagon-str

Rq : nous sommes rentrés en même temps qu’un groupe important de touristes locaux. Les locaux ne payent pas, et nous sommes passés sans le savoir à travers les mailles du filet. Résultat:  16.000Kyats économisés.

Attention Arnaque 1 : Il faut enlever ses chaussures en bas de la Shwedagon. Des enfants nous ont proposé des sacs plastiques pour mettre nos chaussures. Malgré notre refus, ils nous ont suivi, et quand nous nous sommes déchaussés, ils ont pris nos chaussures pour les mettes dans les sacs, et nous ont ensuite demandé de l’argent… Nous n’avons pas cédé, mais la scène fait mal au cœur et laisse un goût amer.

Sans parler d’arnaque, les stands pour ranger vos chaussures en bas de la pagode sont payants aussi pour quelques 1000 Kyats, que vous économiserez en portant vos chaussures sur vous dans un sac.

Attention Arnaque 2 : Des amis sont tombés sur un moine qui parlait bien anglais. Les moines proposent donc gentillement de vous accompagner pour visiter leur temple, pour vous montrer comment ils vivent etc… Au bout d’une heure, ils vous emmènent dans un temple et vous demande de faire une offrande. Et là, ils deviennent extrémement insistants, et poussent à donner plusieurs dizaines d’euros. Donc méfier vous, il existe bel et bien de faux moines qui trainent dans le coeur de Yangoon.

  • Ballade à pied dans le centre. Vous tomberez sur de jolis bâtiments, de belles stupas anciennes, et découvrirez le charme de Yangoon, ville qui par moment semble presque abandonnée…

Yangoon-sous-l'eau Yangoon-buildings yangoon-apocalyspe walking-to-swedagon

  • Le lac Kandawgyi aussi est une jolie balade autour d’un parc arboré, et d’un petit lac. Il faut compter 1000Kyats par tête. La visite du Karaweik Hall demande de rallonger encore quelques Kyats, ce que nous n’avons pas fait…

Canard-Géant nenuphare

  • Attendre dans les bars au frais pour s’acclimater à la chaleur et pour passer entre les gouttes lors des gros orages!

 

Que Faire à Mandalay

Pour découvrir la ville, nous avons fait appel à un taxi privé. L’option est assez coûteuse pour être honnête, mais après avoir marché pendant plusieurs heures dans la ville, sans vraiment trouvé l’entrée des temples et des stupas, nous avons décidé de faire simple. (32euros la journée de taxi)

  • En arrivant sur place, visite du palais royal au coeur de la ville. En vélo cela semble une bonne option, car l’enceinte extérieure est vraiment grande et il n’y a qu’un accès unique.

good-mandalay-ROYAL-PALACE

  • Amarapura tout d’abord et la procession des moines, moment sympa, même si touristique. On a un peu l’impression d’être une quarantaine de touristes à faire des photos de ces pauvres petits novices. D’un autre côté des écritaux invitent à faire des photos alors on se laisse tenter…

Around_mandalay-5

  • Le pont de U-Bing le soir pour le coucher de soleil, d’où l’on peut admirer les pécheurs sur le lac avec leurs techniques si particulières.

Around_mandalay-3

  • L’ancienne citée royale de Inwa qui constitue pour nous un petit coup de coeur. Visite touristique en char, d’une lenteur remarquable. L’ambiance y est zen, avec ces temples au milieu des rizières.

Around_mandalay-2 Around_mandalay Around_mandalay-6 Around_mandalay-8

  • Le second jour, taxi privé pour le village de pécheurs d’où nous prenons le bateau gouvernemental pour Mingun. L’ambiance dans le petit village est atypique. Mingun en elle même ne vaut pas forcément le déplacement, car il y a peu à voir, et nous arrivons tous avec le même bateau, donc en même temps que la foule.

Around_mandalay-14 Around_mandalay-12

  • Monter sur Mandalay Hill. La vue d’en haut est sympathique sur la plaine.

 

Faire des treks en Birmanie : 

Au cours de notre séjour, nous avons choisis de faire 2 treks de 3 jours et 2 nuits chacun. Le premier à Hsipaw, le second, plus classique entre Kalaw et Inle.

  •  Hsipaw, se rejoint à partir de Mandalay en 6h de bus assez tortueux… La ville est calme, mais possède quelques guesthouses. Pour nous celà reste un des Gros Coup de Coeur de la Birmanie.  Une expérience vraiment inoubliable.

Pour l’organisation, rien de plus simple, la guesthouse la plus connue du coin est plutôt bien fichue et accueillante. Mr Charles Guest House. Devant l’entreé un stand où il est possible de rencontrer les guides qui vous propose des randos. Nous avons rencontrer le notre le matin à 7h00 pour départ 3 jours/2 nuits à 8h00!

Hsipaw_good_2 Hsipaw_good-18 Hsipaw_good-8 Hsipaw_good-20 Hsipaw_good-14

Rq : Il semble que les treks au départ de Kyawkme soit aussi possible. Le Lonely Planet les décrit comme plus authentiques. Des voyageurs que nous avons rencontrer y ont, eux, vécu une expérience moyenne, car leur guide ne parlait pas anglais et était très jeune et timide, donc avait des difficultés à aller vers les gens. Notre guide à Hsipaw lui n’avait aucun problème puisqu’il venait des ethnies des villages traversés, et parlait un anglais parfait. Côté authenticité, vraiment rien à redire.

Rq : le budget pour ce trek est extrêmement bas. Parmi les plus bas d’Asie pour ce genre d’activité 37€ par personne, tout compris pour les 3 jours, en groupe de 7 personnes, c’est vraiment, vraiment pas cher! Et en plus on a vraiment super bien mangé!

  • Le trek Kalaw/ Inle. Kalaw se rejoint facilement aussi, c’est sur la route du lac Inle. Après avoir tourné quelques heures dans la ville à faire le tour des agences de voyages, nous décidons de partir avec les guides d’Oncle Sam pour 3 jours/2nuits.

Kalaw-good-11 Kalaw-good-10 Kalaw-good-6 Kalaw-good-2 Kalaw-good-1

Rq : Nous avons vraiment apprécié ce trek pour les jolis paysages. Par contre, il faut reconnaitre que c’était moins authentique. Nous ne dormions pas chez des familles mais plutôt dans des maisons construites pour les touristes à côté du village. Les cuisiniers étaient nos guides, donc pas non plus directement les familles. On sent donc que la machine touristique est plus rodée, et plus faite pour faire du bénéfice plutôt que de favoriser la rencontre avec les villageois. Donc trek sympa pour l’ambiance, les paysages et les guides, mais à choisir, je prendrai le trek de Hsipaw si je ne devais en faire qu’un.

Rq : même budget qu’à Kalaw

 

Profiter de Bagan

Bagan est certainement un des endroits les plus impressionnant de Birmanie. Des temples à perte de vue, de partout et de toutes parts. Nous avons vraiment été impressionné et on a vraiment apprécié s’y perdre près de 3 jours.

Le premier jour, plutôt en mauvaise posture suite à une légère indigestion (qui me suivra jusqu’à Kalaw),et donc peu motivé pour faire le moindre effort, on part pour un premier tour de la ville…en char à boeuf. Notre chauffeur nous emmène sur son spot secret pour le coucher de soleil avec peu de monde. Ça peut être une bonne option pour commencer les visites tranquillement et profiter des bons plans des locaux…

Les deux jours suivants, on partira en e-bike, vélo électrique, qui permet de s’enfoncer autant qu’on le souhaite dans la plaine des temples, y compris dans les terrains sablonneux.

NB : à deux sur un scooter, on a fait demi-tour en cours de route, cause batterie à plat… Peut être un coup de pas de bol, mais le lendemain, on a pris un e-bike chacun…

A deux sur l’ebike, c’est sympa, mais pour les terrains ensablés, c’est vachement plus galère que lorsqu’on est chacun sur le sien. Donc, à vous de faire votre choix.

 

Profiter de Niang-Shwe et du lac Inle :

Nous avons donc rejoint le lac par un trek entre Kalaw et Inle, de 3 jours 2 nuits. Pour être honnête, je vois difficilement comment arriver au lac de manière plus sympa.

Après trois jours, lorsqu’on commence à apercevoir le lac, le spectacle est vraiment magique. Et lorsque l’on s’installe dans notre petit bateau pour plus d’une heure de trajet jusqu’à Niang-Shwe, le plaisir est à son comble. Je ne peux donc que conseiller cette option si vous avez du temps.

Sur place, un tour sur le lac s’organise facilement avec n’importe quel pilote de bateau que l’on croise partout en ville, ou en demandant dans les hôtels à partager avec d’autres clients pour faire baisser les prix.

Le tour du lac est sympathique, et se prépare avec le chauffeur, en précisant les spots que l’on souhaite visiter.

Rq : pensez à prendre des boules quies, les bateaux sont super bruyants, en particulier lorsque vous êtes sur les places arrières, proche du moteur.

Niang-Shwe, c’est la petite ville où il n’y a rien à faire, mais on se retrouve à y passer plusieurs jours parce qu’on y est bien…

Le top : les massages dans le salon Lavender: le meilleur « foot massage » que j’ai eu l’occasion de faire en Asie.

Les cours de cuisine aussi, sympa, et développé par des gens qui ont la tête sur les épaules, et qui répercutent une partie de leur gain pour aider les enfants du quartier à apprendre l’anglais ou autre.

 

Spécificités Birmanes : 

  • Les tâches rouges au sol tous les 2 mètres, témoins de la manie des birmans qui chiquent toute la journée de la noix de bétel.
  • Les voitures avec leur volant à droite, alors que l’on roule à droite ici. Les voitures sont en fait importées du japon, en général d’occasion, donc les voitures sont construites à l’envers pour le réseau routier local. Mais les conducteurs s’y habituent, et trouve finalement celà pratique.
  • Le sourire des Birmans, et leur côté extrêmement serviable. Globalement les gens que l’on croise sont souvent d’une extrême gentillesse.
  • Le Tanaka, utilisé pour soigner la peau, et qui donne ce maquillage si particulier aux birmanes, et aux birmans aussi parfois.
  • Les rameurs du lac Inle, qui propulsent leur bateau en ramant d’un seul pied, tandis que leur mains leur servent pour jeter leurs filets de pêche.
  • Les coupures de courant encore fréquentes. Toutes les maisons sont équipées d’onduleurs énormes qui trônent au milieu des pièces. Nous passerons d’ailleurs notre dernière nuit en Birmanie en dînant aux chandelles suite à une coupure de courant impromptue…
  • L’eau qui est offerte aux passants. Partout, vous trouverez des jattes en terre cuite contenant de l’eau propre, fraîche et gratuite pour que tout un chacun puisse se désaltérer !
  • Un nombre impressionnant de moines bouddhistes partout. C’est probablement dans ce pays que nous avons vu le plus de moines en tunique.
  • Le réseau Wi-Fi qui laisse sérieusement à désirer.
  • Le même film de 15minutes qui passe en boucle et en boucle dans tous les bus que nous avons pris.
  • Aucun Mac-Donald ni Burger-King à l’horizon…

On a aimé ou pas en Birmanie :

On a aimé : 
  • La majestueuse Shwedagon Pagoda.
  • L’authenticité du trek à Hsipaw, et notre guide extraordinaire, Sonice.
  • Les rencontres avec les locaux pendant les treks, mais aussi avec les français qui partagent le même plaisir du voyage.
  • L’ambiance sur le Lac Inle, super conclusion pour notre trek, mais aussi pour notre passage en Birmanie.
  • La nouriture dans les homestay, simple mais moins grasse qu’en ville, et en quantité pantagruélique!
  • La ballade en char, avec notre cheval à Inwa.
  • Les couchers de soleil sur Bagan, et le sentiment de liberté en tournant sur nos e-bikes.
On a moins aimé  :
  • Etre malade pendant 6jours (mais on a bien aimé perdre 3 kilos quand même…!)
  • Les traces de crachats partout, pas toujours super ragoutant.
  • La qualité des transports, et en particulier du train. Une vraie épreuve pour le dos.
  • L’éloignement des stations de bus.
  • les chants boudhiques à 5h du matin sous notre fenêtre.
  • Les premières nuits dans une maison vraiment crades tenues par des expats américains.

 

Budget Birmanie, Bilan : 

Budget Bilan :

dépense Birmanie

Total Moyenne jour
Visa 67 € 3,05 €
bouffe 213 € 9,66 €
Hebergement 348 € 15,80 €
divers 2 € 0,11 €
transport 129 € 5,86 €
Activités 281 € 12,79 €
Boissons 18 € 0,82 €
Total 991 € 45,05 €

Total donc de 45€ par jour pour 2 personnes. (22 jours sur place)

Budget Birmanie, Hébergement: 

L’hébergement est ce qui nous a coûté le plus cher, mais nous avons logé dans des hôtels assez sympa. Nous n’avons pas trouvé beaucoup d’hôtels en dessous de 15€ la nuit. Les plus chers que l’on ait fait montent dans les 30€.

Economies sur ce poste réalisées via : les nuits en homestay (4 nuits), et les nuits dans les transports (3 nuits).

Budget Birmanie, Activités : 
  • Très bonne surprise, ici, les activités que l’on aime bien sont peu chères. Pour un « trek » avec nuit chez l’habitant, on tourne dans les 35 euros par personne pour 3 jours, 2 nuits, tout compris. Ce prix, on le retrouve à Kalaw, et à Hsipaw. C’est bien plus cher dans les pays voisins.
  • Entrée des pagodes payantes :
    • Swedagon : 13€ pour 2.
    • Mandalay, palais royal et pagodes : 16€ pour 2.
    • Mingun : 5€ pour 2.
    • Bagan : 21€ pour 2.
    • Lac Inle : 16€ pour 2.
    • Bateau sur le lac : partagé avec 3 autres personnes : 5€ pour 2.
Budget Birmanie, Nourriture : 
  • Nourriture : Moyenne  9,7€ pour deux.
  • Compter entre 4€ dans les restos de rue et 12€ pour un resto type « western food ».
Budget Birmanie,Transport : 

A peu près tous les hôtels où nous avons été peuvent réserver n’importe quel trajet. Donc pas de gros soucis d’organisation pour ce type de voyage.

  • Taxi à Yangoon : dans les 1,5 à 2,5€. Les taxis négocient peu les prix ici.
  • Yangoon – Mandalay : 21€ (train, 15h, l’enfer)
  • Taxi-privé Mandalay : 32€ pour une journée complète.
  • Mandalay – Hsipaw : 8€ (bus, 6h)
  • Hsipaw – Bagan : 21€ (bus, ~ 11h)
  • location 1 e-bike pour 2: 6,5€
  • Bagan – Kalaw : 21€ (bus)
  • Inle – Yangoon : 32€ (bus VIP)