0-San-pedro-02NADA

San Pedro de Atacama, Chili

Pour notre dernière étape au Chili, nous terminons clairement par un des plus beau spot de notre voyage.

Alors que nous prenons la route pour la troisième fois entre Salta et San Pedro, nous n’arrivons toujours pas à décrocher nos regards des paysages qui défilent encore une fois sous nos yeux. Difficile, en effet, de ne pas apprécier ces paysages si atypiques de l’Altiplano.

En arrivant à San Pedro, nous trouvons un petit hôtel, et retrouvons avec plaisir Cyril et Sophie, pour reformer le petit groupe de 6 de Valparaiso.

0-San-pedro-01
Premier soir à San Pedro. Les lumières du coucher de soleil sont fantastiques.

La ville de San Pedro, située à seulement 2400m d’altitude possède pourtant un environnement incroyable. A perte de vue, une chaîne de volcans domine l’horizon, tandis qu’en face de nous, nous pouvons contempler la route qui nous a conduit jusqu’ici et qui culmine à plus de 4900m, serpentant au pied des volcans.

0-San-pedro-02NADA
Alors que le soleil a disparu, la lune derrière les nuages offre une lumière improbable sur la chaîne volcanique qui nous entoure.

Dès le premier soir, nous nous autorisons une excursion rapide dans la Vallée de la Mort. Le temps pour un septième compère de se joindre à nous le temps de la balade.

0-San-pedro-04
La joyeuse bande accompagnée d’un septième mousquetaire.
0-San-pedro-03
La Vallée de la Mort, petit canyon qui serpente entre une terre rocailleuse déchiquetée. Les résurgences de sel un peu partout tintent les parois d’un blanc surprenant.
0-San-pedro-05
En cette deuxième nuit à San Pedro, la lune se lève devant la chaîne de volcan.

Après avoir fait un rapide tour des agences pour définir comment visiter les alentours, nous nous rabattons finalement sur un van « Wicked », entre la fourgonnette et le camping-car. Doté d’une tente sur le toit, et d’une banquette arrière aménageable, nous partons donc à 6 dans la » Mystery Machine » pour les 2 prochains jours.

0-San-pedro-06
Le van est parfaitement équipé pour un petit pique nique…

Pour le premier jour, nous partons vers le sud de San Pedro, en direction des Piedras-Rojas ou pierres rouges.

0-San-pedro-09
Lagunes, volcans, route de terre et végétation précaire…

Autour de nous, le désert est bien présent. La route trace une ligne droite à travers une terre blanchie par le sel, et craquelée par le manque de pluie flagrant de la région. A quelques rares occasions, nous bifurquons sur des pistes de plusieurs dizaines de kilomètres, qui nous emmènent vers des lagunes salées.

0-San-pedro-08

Ces lagunes dont l’eau est saturée de sel, n’invitent pas à la baignade. Pourtant, elles offrent un habitat que semblent particulièrement apprécier les flamants roses et de petits lézards multicolores.

0-San-pedro-07
L’arrivée sur Piedras Rojas nous laisse tous les 6 sur les fesses. Le paysage est absolument incroyable. Entre lagunes turquoises, montagnes colorées, et lichen jaune pétant, nous ne savons plus où donner de la tête….
0-San-pedro-12
Sur place, le spectacle est tout aussi grandiose.

 

0-San-pedro-13
Les lagunes sont gelées. Depuis San Pedro, nous sommes en effet montés, doucement, mais surement, jusqu’à plus de 4200m…

Nous reprenons la route, après avoir passé une bonne heure du côté de Piedras Rojas. L’objectif est de remonter au nord de San Pedro, pour passer la nuit le plus près possible des geysers du Tatio, au nord.

La jauge d’essence descend dangereusement, et nous commençons sérieusement à douter de notre capacité à rejoindre San Pedro avec un seul plein…

Le soleil se couche lentement autour de nous quand nous trouvons dans un petit village de quoi recharger quelques litres d’essence.

0-San-pedro-11
Après une journée à rouler sur de la piste, les fenêtres du van n’ont plus besoin de rideaux…

San Pedro derrière nous, nous continuons vers le nord, où nous plantons le van pour passer la nuit, à quelques 3200m d’altitude.

0-San-pedro-10
Ce soir, nous dormons sur la lune!

2 réflexions au sujet de « San Pedro de Atacama, Chili »

  1. Vous auriez pu dire que vous étiez parti avec Scooby Doo, je le cherche partout… Trop la classe la Mystery Machine 🙂 Les paysages sont toujours aussi bluffants, il reste une place dans le van ?

    1. Y’a toujours de la place pour un Sami dans nos bagages…. Mais là, il ne reste plus qu’un mois pour se joindre aux dernières aventures….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *